En  Fr  Nl  De  Tr  

TransAnatolie Welcomes You  to Turkey

 

 

 

 

TransAnatolie Tours

En  Fr  Nl  De  Tr  

 

 

 

Mmonuments

 

 
Home ] Up ] Circuits ] Turquie ] H-Anatolie ] Anatolie ] Musées ] Nous ] Site Map ] Chercher ]

 

Up ] [ Mmonuments ] Sinan ]

 

Up

 

Principaux monuments d’İstanbul

 

 

  • Sainte-Sophie (Ayasofya)

 

 Le musée Sainte-Sophie

Le musée Sainte-Sophie

L’église Hagia Sophia est souvent appelée à tort Sainte-Sophie : les deux signifient Sainte Sagesse, mais une confusion est possible avec le prénom Sophie avec la deuxième dénomination. Sinon elle ne fut jamais dédiée à une sainte qui s'appelle Sophie. Elle fut construite par les architectes Anthemius de Tralles et Isidore de Milet, à la demande de l’empereur byzantin Justinien Ier, pour remplacer l’ancienne basilique qui avait été incendiée en 532 pendant une insurrection populaire.

Depuis son ouverture en 537, ce bâtiment vieux de quinze siècles fut l’objet de nombreuses réparations dont la principale, effectuée par l’architecte Sinan, permit de sauvegarder le dôme.

Elle fut transformée en mosquée à la suite de la prise de Constantinople en 1453. Quatre minarets furent ajoutés sous le règne de différents sultans. Mustafa Kemal Atatürk la fit transformer en musée en 1934.

La construction, célèbre pour ses mosaïques à fond d’or, est couverte d’une coupole à 40 côtés ayant un diamètre interne de 30,80-31,88 m. et une hauteur de 55,60 m. Cette hauteur sous coupole resta inégalée jusqu’aux constructions en acier et béton de l’époque moderne. Le bâtiment est soutenu par 107 colonnes dont 40 se trouvent en bas et 67 à l’étage supérieur.

 

 

 

 

 

 

  • La Mosquée bleue (Sultanahmet camii)

 

 La Mosquée bleue
La Mosquée bleue

Cette mosquée fut, jusqu’à la fin du XXe siècle, la seule de Turquie à être entourée de six minarets. Elle fut construite par l’architecte Sedefkâr Mehmet Ağa sous le règne du sultan Ahmet Ier entre les années 1609 et 1616.

L’intérieur de la mosquée, qui encadre une cour de 64×72 m, est éclairée par 260 fenêtres. Ce sont ses nombreuses faïences de couleur bleue, verte et blanche qui lui ont valu le nom de « Mosquée bleue » en Europe. Quant aux calligraphies, elles sont l’œuvre de Seyyid Kasim Gubarî, originaire de Diyarbakır. La mosquée bleue est l'une des plus visitée à Istanbul qui s'est néanmoins dotée de 565 mosquées dans son histoire.

 

 

  • Le palais de Topkapı (Topkapı sarayı)

 

 Le palais de Topkapı
Le palais de Topkapı

Ce palais fut le centre administratif de l’Empire ottoman après la chute de Constantinople. Il est situé au bord de la vieille ville d’İstanbul, avec une vue à la fois sur la mer de Marmara et sur le Bosphore. Ce palais des sultans, à la pointe de la Corne d'Or, s'étend à l'emplacement d'une antique oliveraie.

Sa construction commença en 1461 sous le règne de Mehmet II le conquérant, et des ajouts y furent faits jusqu’au XIXe siècle où les sultans ottomans l'abandonnèrent en 1856 au profit du palais Dolmabahçe. Mustapha Kemal, en fondant la république en 1924, le transforma en musée.

  • Le palais de Dolmabahçe (Dolmabahçe sarayı)

 Le palais de Dolmabahçe

Le palais de Dolmabahçe

« Dolmabahçe » était à l’origine une baie sur le Bosphore qui fut comblée petit à petit à partir du XVIIe siècle pour devenir par la suite un jardin des plus appréciés par les sultans ottomans, d’où son nom turc Dolmabahçe, dolma signifiant « rempli » et bahçe « jardin ».

Différentes résidences d’été y furent construites au cours de l’histoire, mais le palais de Dolmabahçe proprement dit fut construit entre 1853 et 1856 sous le règne du sultan Abdülmecid, à l’emplacement de l’ancien palais côtier de Beşiktaş par les architectes de la famille Balian. Il est le plus grand des palais du Bosphore. Le palais se compose de trois parties, respectivement le Mabeyn-i Hümâyûn (salon réservé aux hommes), le Muayede Salonu (salon des cérémonies) et le Harem-i Hümâyûn (les appartements de la famille du sultan). On trouve dans le bâtiment 285 chambres, 46 salons, 6 hammams et 68 toilettes, pour une surface utilisable de 45 000 m². L’horloge du palais de Dolmabahçe est arrêtée à l’heure du trépas de Mustapha Kemal Atatürk, qui y perdit la vie le 10 novembre 1938 à 9h05.

  • La mosquée de Soliman le magnifique (Süleymaniye camii)

 

 La mosquée de Soliman le Magnifique

La mosquée de Soliman le Magnifique

 

 

Autres sites

Sur la rive européenne

  • Le Grand Bazar (Kapalı çarşı)

 

Intérieur du Grand Bazar

Intérieur du Grand Bazar

 

Dédale de couloirs couverts (le Grand Bazar s'étend sur plusieurs hectares) dont toutes les allées sont bordées de boutiques, le bazar était autrefois le marché typique turc. Aujourd’hui, les boutiques (plus ou moins 3 000) sont devenues plus touristiques et les Turcs ne s'y rendent quasiment pas. Mais l’architecture et le côté pittoresque du lieu justifient très largement sa visite. En outre, étant couvert, le bazar offre l’avantage de rester toujours à une température plus douce que l’extérieur, et est donc un lieu d’autant plus agréable à visiter les jours de canicule. Le pire y côtoie le meilleur : bijoux précieux et fausses perles… Chaque échoppe se targue de vendre moins cher que le voisin…

 

  • Le Musée archéologique (Arkeoloji Müzesi)

Splendides collections retraçant l'histoire de l'Orient (Babylone, Perse, Sidon). À voir absolument : bas-reliefs de la porte d'Ishtar, le sarcophage des Pleureuses et le kiosque en faïences. Le musée fut inauguré en 1891.

 

  • La tour de Galata (Galata kulesi)

 

La tour de Galata

La tour de Galata

 

La tour de Galata, construite par les Génois en 1368, située au sud de Taksim sur la rive européenne, offre une vue panoramique d’İstanbul et de la Corne d’Or, ce qui en fait un lieu à ne pas manquer quand on se promène dans les environs. Appelée Tour du Christ par les Génois, elle faisait partie du système de protection de Galata, ancienne colonie génoise, dont les remparts furent entièrement démolis en 1453.

 

  • La mosquée d’Eyüp (Eyüp Sultan camii)

Haut lieu de pèlerinage musulman, construit autour du tombeau du porte-étendard du Prophète Mahomet, Eyüp, décédé en 669 lors du siège échoué de Constantinople par les Arabes. Une petite mosquée fut érigée par Mehmet II en 1458 qui fut remplacée par l'édifice monumental actuel en 1733. Un cimetière musulman s'est formé au tour de la mosquée au fil du temps. C'est actuellement l'un des plus grands cimetières de la ville.

 

  • La citerne basilique (Yerebatan Sarayı)

 

 Intérieur de la basilique-citerne

Intérieur de la basilique-citerne

 

Elle date de 527 et fut conçu pour fournir de l'eau potable au palais impérial byzantin.

 

  • Les remparts de Théodose II (II. Teodosius suru)

 

 Les remparts de Théodose II

Les remparts de Théodose II

 

  • Saint-Sauveur-in-Chora (Kariye camii ou Kariye kilisesi)

Cette église, convertie en mosquée au XVIe siècle par les Ottomans, est considérée comme étant un des plus beaux exemples d’église byzantine. Elle est située dans le district stambouliote occidental d’Edirnekapı. Elle devint un musée en 1948 (Kariye müzesi en turc). L’intérieur est couvert de fines mosaïques et de fresques.

 

Saint-Sauveur-in - Chora 

Saint-Sauveur-in - Chora

 

  • İstiklal Caddesi (l'avenue Istiklal)

Anciennement la "Grande Rue de Péra", c'est l'axe principal du quartier chrétien de la ville. Hôtels particuliers des riches négociants chrétiens (ottomans ou levantins) du XIXe siècle, écoles étrangères, consulats, églises (dont la Basilique Saint-Antoine de Padoue), les bars branchés, les librairies, les cinémas, tous entassés sur cette rue de 2 200 mètres traversée par le tramway historique.

 

 

Sur la rive asiatique

  • La tour de Léandre

Campée sur un îlot à 200 m. de la rive d'Usküdar, cet ancien phare et poste douanier est idéal pour avoir une vue globale sur la ville.

  • Les mosquées d'Üsküdar

  • Le quartier juif à Kuzguncuk

  • Le ballon à gaz captif (Aerophile SA) à Kadıköy.

  • Les îles des Princes

Ensemble composé de neuf îlots dont les plus importants sont le Büyükada (en grec Prinkipo), Heybeliada (Halki), Burgazada (Antigoni) et Kınalıada (Proti). Un bon choix pour paresser, musarder et prendre le large loin de la frénésie urbaine. Terres d'exil des princes byzantins, peuplée depuis le XIXe siècle par la grande bourgeoisie stambouliote. Lieu préféré de villégiature des communautés non-musulmanes de la ville. On peut y admirer les majestueuses demeures en bois, ourlées de bougainvillées et de camélias. Sur les îles, toute circulation automobile est interdite, il faut donc louer un vélo ou prendre des calèches en guise de taxi pour arpenter les chemins et pinèdes. En haut d'une colline à Büyükada, visiter absolument le monastère grec Saint-Georges (Aya Yorgi) qui date du Xe siècle. L'orphelinat grec sur Büyükada est le plus grand bâtiment en bois de la ville. Visiter Büyükada ou Heybeliada en été pour profiter des plages.

  • L'avenue Bagdad (Bağdat Caddesi)

Les Champs-Élysées d'Istanbul, s'étend sur 5 km entre Kadıköy et Bostancı.

 

TransAnatolie Tour
A - Group License N°4938 - The Turkish Ministry of Culture and Tourism

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Turkey

Turquie

Türkei

Turkije

Türkiye

 

Home ] Up ] Circuits ] Turquie ] H-Anatolie ] Anatolie ] Musées ] Nous ] Site Map ] Chercher ]

[ Mmonuments ] Sinan ]

Mail to info[at]transanatolie.com  with questions or comments about this web site.
Copyright © 1997 TransAnatolie. All rights reserved.
Last modified: 2022-06-17
 
Explore the Worlds of Ancient Anatolia and Modern Turkey by TransAnatolie Tour: Ancient Anatolia Explorer, Asia Minor Explorer, Turkey Explorer; Cultural Tour Operator, Biblical Tour Operator, Turkish Destinations, Cultural Tours to Turkey, Biblical Tours to Turkey, Health and Cultural Tours to Turkey, Thermal, Thalasso Holidays in Turkey,  Archaeological Tours to Turkey, Historical Tours to Turkey, Cultural Heritage Tours to Turkey, Cultural Tours to Turkey, Hobby Eco and Nature Tours Holidays to Turkey,  Beach and Plateau Holidays in Tuirkey, Anatolian Civilizations, Ancient Cultural Museums in Turkey, Top Turkish Museums, Museums in Turkey, Anatolian Civilizations Museum, Istanbul Archeological Museum, Ephesus Museum, Mevlana Museum, Topkapi Museum, Museum of Topkapi Palace, Turkish Cities, Turkish Destinations, Ancient Cities in Turkey, Ancient Anatolian Cities, Turkey in Brief, Turkish Culture, Turks, Turkish Language, Turkish Philosophers....Circuits culturels en Turquie, Excurcions en Turquie, Vacances en Turquie, Circuits de Culture en Turquie, Circuits de Croyance en Turquie, Turquie, Villes Antiques en Turquie, Musees en Turquie, Empires Turcs, Revolution de Mustafa Kemal Ataturk, Turquie d'Ataturk, Culturele Tours in Turkije, Rondreizen in Turkije, Reizen naar Turkije, Culturele Rondreizen naar Turkije, Vakanties in Turkije, Groepsreizen naar Turkije, Turkije, Turkse  Geschiedenis, Geschiedenis van Turkije, Oude Steden in Turkije, Oude Beschavingen, Oude Anatolische Beschavingen, Turkse Steden, Turkse Musea, Musea in Turkije, Turkse Steden, Overzicht van Turkije, Turkije in het Kort, Turks, Turkse Taal, Turkse Gescheidenis, Osmaanse Rijk, Ottamaanse Rijk, Gezondheid Tours Vakanties in Turkije, Geloof Tours in Turkije, Culturele Tour Operator, Turkije Specialist